Réponse à Duang « Nintendo : Une entreprise qui est la plus purement axée sur le jeu »

Suite à la lecture du blog de Duang, voici ma réflexion :

Je trouve très intéressant que tu parles de la Nintendo Switch ! Je ne suis cependant pas d’accord sur certains points. Je ne crois pas que les téléphones cellulaire et tablettes prennent vraiment une grosse part du marché des consoles de salon… à mon avis, ce qui prend la plus grande part de ce marché, c’est l’ordinateur (all hail computer !). Après tout, « gamer » sur un téléphone et sur une console sont deux choses aussi différentes que de jouer au badminton et au soccer. Un « gamer » comme on l’entend au sens traditionnel restera à mon avis sur ce type de jeux vidéo. Aussi, je suis persuadé que le développement de fonctionnalités comme le VR, mais plus particulièrement le AR (Virtual Reality & Augmented Reality pour les moins aguerris), sont des fonctionnalités venant amélioré le jeu, tout comme Nintendo tante d’innover avec le « format » de ses consoles dernièrement et non pas des distractions comme j’ai l’impression que tu sous-entends.

Dernier point (qui n’est pas nécessairement un désaccord d’opinion avec toi, mais plutôt une remarque et une question ouverte pour lancer la discussion), le fait que la Nintendo Switch soit devenu portable à ce point n’est pas nécessairement une bonne chose à mes yeux. On a désormais une console équivalente jusqu’à un certain point à une console de salon, mais étant portative un peu comme une tablette… Cela ne devient-il pas trop envahissant ? Le « gaming » de salon ou à la limite sur ordinateur se résumait traditionnellement au salon, justement, mais on peut maintenant emmener notre jeu partout où on va, ce qui rend difficile l’arrêt et devient possiblement un gros problème pour les accro au jeu vidéo.

Une « review » pigé au hasard parmi tant d’autres dénichée sur le « Journal du Geek » mentionne cette problématique dans son évaluation de la console :

« Je ne sais pas si c’est vraiment une avancée pour la société, mais il est vrai que la Switch ne facilite vraiment pas la tâche quand il s’agit de trouver la volonté d’arrêter de jouer. Avant – en tout cas pour ma part – il y avait toujours ces petites fenêtres qui interrompaient nos parties et qui représentaient une véritable opportunité d’arrêter pour cette fois-ci. Aller se coucher ou aller au petit coin sont de parfaits exemples d’interruption salutaires qui pouvaient aboutir à l’extinction de la console.

Avec la Switch, c’est fini.

Le simple fait qu’on puisse l’emmener partout rend caduque l’idée même de saisir ces petites occasions : la partie continue, encore et encore. Un besoin pressant, pas de problème ! Clic, clac, on remet les Joy-Con de part et d’autre de l’écran, ça prend deux secondes, le changement d’écran est instantané et on part poursuivre sa session tranquillement aux toilettes – et on les bloque pendant une heure tant qu’on y est »
(http://www.journaldugeek.com/tests/impressions-nintendo-switch/)

En général, pensez-vous que le jeu vidéo devient trop envahissant, que la direction que prend la switch en fusionnant console de salon et console portative est bénéfique ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s