Réponse à « Travailler sous pression » (loblog2017)

Le sujet du travail sous pression est très pertinent, surtout en cette période de fin de session universitaire… soupir… Je comprends bien ton argumentation, mais je ne partage toutefois pas ton goût pour le travail à la dernière minute.

Je suis également dans le camp de ceux qui commencent souvent leurs travaux peu de temps avant la date butoir. Ce n’est aucunement par choix ou par préférence, mais pour l’une des raisons que tu as évoqué dans ton article : Je veux tout simplement profiter du peu de temps que j’ai parfois de libre entre travaux scolaires et travaux professionnels. Même pendant les périodes d’accalmie, en bon citoyen éduqué et théoriquement actif dans la société, je devrais me tenir au courant de l’actualité, développer une opinion, tenter de participer aux décisions et/ou changer celles qui sont prises et qui ne satisfont pas au bien commun. On peut considérer cette facette comme étant le devoir d’un bon citoyen. Il est toutefois difficile de tenir debout face aux déluges d’informations provenant de diverses sources médiatiques qui s’acharnent sur ma personne de façon constante et invasive. En bref, je souhaite simplement relaxer quand j’en ai l’occasion et m’évader de cette réalité exigeante qui requiert toujours plus de productivité manuelle, mais surtout intellectuelle. Ironiquement, dans un cadre universitaire, l’un des travaux nécessaires à la réussite scolaire de ma formation requiert l’écriture de ce blog, lequel est encastré dans un horaire déjà bien rempli. Je considère effectivement ironique le fait de tenter de sensibiliser des étudiants à l’influence des médias, aux effets de la société de consommation et autres dans une institution qui elle-même agit à la façon d’une entreprise en multipliant les travaux à remettre, diminuant du même coup l’intérêt, le temps de réflexion et la rétroaction possible sur chacun d’eux… En même temps, je me représente difficilement un cadre universitaire en marge du fonctionnement de la société dans lequel il existe.

Pour revenir au sujet, je crois que même si l’on en a l’impression, le fait de travailler sous pression ne stimule pas la créativité, mais plutôt seulement la productivité. En revanche, de commencer un travail trop tôt peut certainement limiter l’élan créatif par manque de motivation puisqu’on se dit « j’ai encore le temps ». Afin de s’assurer une performance créative et une productivité optimale, je considère qu’il y a un juste milieu entre commencer un travail 2 jours à l’avance et 1 mois d’avance. Je crois qu’il faut commencer en avance, mais ne pas terminer tout de suite et attendre un peu que le stress d’avant-remise commence à monter pour motiver. J’ai bien dit d’attendre UN PEU, pas d’attendre jusqu’à la veille, comme plusieurs (moi y compris) le font malheureusement trop souvent… Je considère cependant que ce n’est pas nécessairement l’étudiant qui est fautif dans la plupart des cas, mais un mélange de valeurs inculquées venant contredire les instincts naturels du corps humain (la recherche instinctive du plaisir) et de l’environnement dans lequel il se trouve.

À savoir s’il s’agit d’une bonne ou mauvaise chose, je ne pourrais fournir de réponse définitive, mais je peux vous partager mon opinion. Je crois que la société actuelle se doit d’être comme elle est pour assurer son fonctionnement, mais que ce n’est pas sein pour les individus en général. Le stress est biologiquement présent pour prévenir de dangers venant menacer l’existence d’un humain, mais il est constamment présent dans notre société pour des événements banals auxquels on vient accorder trop d’importance principalement à cause des valeurs et du train de vie de justement cette société actuelle. Je crois aussi que cette société tend à modifier son fonctionnement avec l’arrivée sur Terre de notre génération et les suivantes. Nous requerrons des services toujours plus sophistiqués qui engendrent des dépenses toujours plus grandes, mais souhaitons travailler dans un domaine qui nous plaît (souvent tertiaire) et évitons le domaine de la production manuelle le plus possible. Quelque chose doit et va changer pour assurer la survie de la société.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s